Qui dit latrine doit forcément penser, tôt ou tard, à la question de sa vidange. Mais comment ?

Jusqu’en 2005, il n’y avait qu’un seul camion-vidange pour tout le Togo (6 mio d’habitants) alors, par nécessité, les vidanges se font à la main et les boues sont transportées quelques 300m plus loin.

Il faut trouver une solution !

Par ses efforts et grâce au soutien de ses généreux donateurs, « Latrine Togo » parvient, fin 2006, à envoyer un camion, depuis la Suisse.

Lire la suite...

Dès le début de l’année 2007, le camion est opérationnel et permet ainsi, à N’Kotchoyem de se lancer dans l’opération "vidange de latrines".